L’ou­bli

On ren­trait de Ke­remma, le vi­sage rougi par les coups de so­leil et les bottes aux pieds, sa­bleuses, sa­bleuses. Nous étions en train de dé­bar­quer les seaux de coques pa­tiem­ment ra­tis­sées au ras de la baie de Goul­ven quand je me suis rendu compte qu’une idée me tour­nait en tête sans s’af­fir­mer vrai­ment. L’im­pres­sion dif­fuse mais bien connue d’ou­blier quelque chose…J’ai tout che­cké.

Les coques, c’était fait. Les coups de so­leil aussi. Ce n’était donc pas une his­toire de plage. Les cerf-vo­lants avaient piqué, re­dressé, viré au ras des ro­chers, et le cha­teau de sable avait bien ré­sisté une heure à la marée mon­tante.

Nous avions bien poussé jus­qu’à le pe­tite cha­pelle per­due au mi­lieu des dunes, pè­le­ri­nage; cha­cun le sien, Pe­tit-Mo­dane, grim­peur de mer, avait aussi bien re­trouvé ses pas­sages se­crets de l’an­née der­nière dans les quasi dol­mens des hauts de dunes.

C’était pas ça…

ChapelledeKeremma_vign.jpg

Comme nous nous l’étions pro­mis, nous étions bien allés ga­lo­per sur les ro­chers de Guis­seny où la baie est une des plus bleues de cette côte nord du Fi­nis­tère. Nous nous étions fait in­cen­dier les yeux par les li­chens jaune de genêt, flam­boyant sur le sombre du gra­nite.

Guissenny_vign.jpg

Nous avions bien poussé jus­qu’au vieux port du Conquet, der­rière la digue du port de pêche, pour se gaver de crêpes et de cidre, et re­gar­der pen­dant une heure les goé­lands se dis­pu­ter les crabes morts, l’oeil im­pla­cable et le bec déjà mou­cheté d’écar­late prompt à fouailler dans les plumes.

C’était pas ça non plus.

LeConquet3_vign.jpg

Nous étions bien pas­sés à Brest, comme prévu, re­non­çant aux Ton­nerres pour cause de foule, mais pas­sant par Océa­no­po­lis, en­droit gé­nial et léger. Que dire d’un en­droit où on reste brus­que­ment sus­pendu de­vant deux veaux ma­rins amou­reux, ne se sé­pa­rant plus d’un geste, syn­chro­ni­sés et doux dans l’ape­san­teur du bleu, l’un ta­po­tant sen­suel­le­ment les flancs de l’autre qui l’em­mène dans une danse fluide et belle? Nous en sor­tîmes ra­dieux.

Mais non. C’est en­core pas ça…

Love_vign.jpg

Nous étions bien re­tour­nés sur les fa­laise et dans les re­fuges voir si des fois nous n’al­lions pas croi­ser les vieux grée­ments en route pour la Rade et les dé­fi­lés, mal­gré un temps d’un bre­ton lé­gen­daire.

LeConquet2_vign.jpg

Nom d’un chien! Rien de tout ça… D’où vient donc alors ce ma­laise qui me laisse in­quiet, agité, fié­vreux?

Bon Sang! Mille sa­bords de mille sa­bords! L’ar­ticle de Cuk! C’est pour de­main!

, le 17 juillet 2012

 

20 com­men­taires
1)

bord­champ
17.07.2012 à 07:59

Il est en tout cas une chose que vous n’avez pas ou­bliée : l’art de prendre de jo­lies pho­tos. Avec quel ap­pa­reil au fait ?

2)

Mo­dane
17.07.2012 à 08:46

Merci! Il y a un Lumix TZ7 pour les deux pre­mières, et un Canon 550D pour les der­nières.

3)

Alain Le Gal­lou 
17.07.2012 à 09:20

C’est presque chez moi où tu passes tes va­cances. La pointe de Loc­qui­rec vue de mon ba­teau. 3°38’25.01”W 48°41’50.98”N

Bonne jour­née à ce soir (Je suis en mer).

4)

Mo­dane
17.07.2012 à 09:28

Jolie vue! On se voit l’an­née pro­chaine! 😉

5)

Anne Cuneo
17.07.2012 à 10:11

Ça me rap­pelle la fois où je me suis rendu compte à 23.00 que dans une heure j’étais en ligne! Je n’ai ja­mais écrit une hu­meur aussi ra­pi­de­ment. Heu­reu­se­ment que de longues an­nées en tant que jour­na­liste de l’ac­tua­lité im­mé­diate m’avaient en­traî­née à pen­ser vite!

J’étais sûre que tout le monde s’aper­ce­vrait, et puis non…

Contrai­re­ment à toi, Mo­dane, je n’ai pas osé avouer. Bravo pour ton cou­rage ;–))

Super belles pho­tos! Le Fi­nis­tère… Une de mes ré­gions du monde pré­fé­rées.

6)

Mo­dane
17.07.2012 à 10:21

Merci d’être so­li­daire, Anne! 🙂

7)

fxc 
17.07.2012 à 10:43

Et si­qui­niapa d’hu­meur du jour, c’est pô grave, c’est va­cances…..

8)

Sa­luki
17.07.2012 à 11:26

c’est pô grave, c’est va­cances…..

C’est bien vrai : en met­tant le nez à la fe­nêtre, j’ai com­pris que c’était les va­cances de la Tous­saint…

9)

Mo­dane
17.07.2012 à 11:26

> FXC : Oui…. Je sais bien… Le Boss l’a dit… Mais quand même…

Mo­dane
17.07.2012 à 12:12

Mais Sa­luki, tu n’es donc pas en Bre­tagne?

Fran­çois Cuneo
17.07.2012 à 16:13

Je connais aussi, je suis au lit, mi­nuit dix, et dzonnnnnnng, de­bout, nom de dzou, j’ai pas (à choix)

– écrit l’hu­meur de de­main

– mis en ligne l’hu­meur de de­main

-mis sur “4” l’hu­meur de de­main (ce qui lui per­met de pas­ser en pu­blic)

-donné une date à l’ar­ticle de de­main qui est prêt de­puis dix jours

Le pire, c’est quand c’est le matin!

Enfin, quand je dis le pire… au moins, quand c’est le matin, on ne se rend compte de rien et on dort!

Jo­lies pho­tos en effet, et il faut ab­so­lu­ment que je vi­site cette ré­gion!

ReReX
17.07.2012 à 17:17

Je vais faire mon pisse-vi­naigre. Je ne connais rien en tech­nique pho­to­gra­phique, et par igno­rance je vous pose naï­ve­ment ces ques­tions : Quel in­teret de sa­voir quel ap­pa­reil a pris ces pho­tos. En quoi, sa­voir que le Nikon DMX800zm-6 a 3.2% de contraste de plus que le Canon 2000Xm7-ver­sion3 per­met une com­po­si­tion pho­to­gra­phique réus­sie. Vous po­sez-vous la ques­tion de sa­voir quelle marque de pin­ceau Vé­ro­nése uti­li­sait-il? Le sens d’une oeuvre est-il ré­duit à son outil? Même si mon ton est un peu bref ce n’est pas une at­taque; et je ne vise sur­tout pas M. Bord­champs qui a posé la ques­tion, mais une es­pèce de ré­duc­tion tech­no­lo­gique du re­gard et de la cri­tique qui m’échappe.

Jean-Yves
17.07.2012 à 19:11

Hé ben, Mo­dane, la voilà la so­lu­tion ! (Merci au cam­peur N° 11;-)

Il suf­fit d’un ré­veil qui fait “dzonnnnnnng”, mais à mi­nuit moins dix ! Et hop ! “de­bout, nom de dzou“ ! Dix bonnes mi­nutes pour rat­tra­per le coup ! Finie l’an­goisse de l’hu­meur vi­treuse !

Blague à part, cette hu­meur m’a ti­tillé les sens. A la pre­mière lec­ture, un air de va­cances m’a dé­li­ca­te­ment ef­fleuré. A la deuxième, je sen­tais les em­bruns. A la troi­sième, les pre­mières gouttes … J’en re­fe­rai les deux pre­mières lec­tures dès de­main matin. Non, mais il se prend pour qui cet an­ti­cy­clone ?

PS : A quand une hu­meur illus­trée sur les “com­bats de coques” ?

Alain Le Gal­lou 
17.07.2012 à 20:23

#Sa­luki pas com­plè­te­ment la Tous­sain, mais il brui­nait ce matin, et gros nuage noir l’après-midi. La météo est à l’en­vers, voici une photo dans la baie de Mor­laix le 2 OC­TOBRE 2011 16h18. À droite l’île Louet, qui se trouve à côté du fort. Il y a l’été un hôtel de quelques chambres, vi­sible à côté du phare. Au fond, les cailloux de Ca­ran­tec.

Anne Cuneo
17.07.2012 à 21:20

Y en a, y mettent des pho­tos juste pour qu’on crève d’en­vie! Je veux l’île Loueeet, je veux voir Ca­ran­teeec!

Mo­dane
17.07.2012 à 21:28

Mais non, Anne!… Pas du tout! Qu’est ce qui te fait croire ça?

fxc 
17.07.2012 à 22:14

Un grand marin a dit:” en bre­tagne il ne pleut que sur les c…s” voici quelques images qui prouvent le contraire

Sa­luki
17.07.2012 à 22:15

@ Alain le Gal­lou.

C’est pa’d’jeu de nous faire voir de telles images !

Tiens : À Louettt, je te plu­me­rai !

zit
19.07.2012 à 08:15

Ah bin t’as ou­blié les bal­lades à bi­cy­clette, paske je ne sais pas com­ment c’est sur la côte nord du Fi­nis­tère, mais juste un peu à l’est, dans les Côtes d’Ar­mor, qui dit côte, dit côtes, pas bien longues, mais par­fois sé­vères en pour­cen­tage (et j’avoue que j’adore quand ça monte, es­sayer de trou­ver le bon rythme de pé­da­lage et res­pi­ra­toire)…

Ah, pis t’as aussi ou­blié l’or­gie de kouign amann, les crêpes, c’est ri­golo, mais ça nour­rit pas son homme (faut re­char­ger les bat­te­ries péri–ab­do­mi­nales après l’ef­fort ;o).

z (et merci pour les jo­lies pho­tos, je ré­pêêêêêêêêêêêêête : ça fait long­temps que je n’ai pas vu la mer…)

Mo­dane
19.07.2012 à 09:15

C’est paske tu vois, com­ment dire, mes bat­te­ries péri-ab­do­mi­nales sont au max, ces temps-ci. Le manque de bi­cy­clette, je sup­pose. Pis ça va pas chan­ger parce qu’ici, bi­zar­re­ment, il y a plus de mon­tées que de des­centes. Ou ça en donne l’im­pres­sion…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :