Que du son?!… Que du son!

 Canal+ diffusera à la rentrée Calls, une série développée par Timothée Hochet, avec l’aide de Clémence Setti et Norman Tonnelier à l’écriture. Cette fiction en 10 x 10 minutes a pour principe de négliger les images pour laisser la place à l’imagination en se laissant porter la bande-son.

Chaque épisode représente un enregistrement sonore retrouvé à la suite d’un tragique événement soit à travers la boîte noire d’un avion, de cassettes d’un magnétophone, de messages laissés sur un répondeur ou d’ appels à Police secours…

J’aime bien l’idée. Pour deux raisons : cela montre à Canal+, si en souffrance ces temps-ci, que le domaine des idées est un domaine précieux, et qu’il faut correctement payer ses créatifs quand on en a besoin pour exister, et aussi que le son est un domaine magique, même sous-estimé qu’il est à cette époque.

Il y a un adage, dans mon métier, adage que tout le monde connaît, mais que finalement peu de gens appliquent : « Un mauvais son peut ruiner de belles images, un bon son peut rattraper une image médiocre. »

musaraigne.jpgIl faut dire que le royaume du son est particulier. Pour nous, anciens petits animaux nocturnes que nous sommes, du temps où nous étions des sortes de musaraignes, ou de lémuriens, le son était d’un importance première. Seule une acuité auditive constante pouvait nous permettre d’échapper à la prédation.

D’où une caractéristique : notre sens du son est TOUJOURS en activité, tournant  en arrière plan, mais toujours prompt à attirer notre attention sur de l’inhabituel, de l’étrange, ou de l’anormal. Ce n’est pas que le son rende paranoïaque, il est notre part la plus dévolue à la survie.

Et pourtant… On ne croit que ce qu’on voit, dit-on; ce qu’on ne voit pas n’est donc pas réel. Quand on entend sans voir, on « se fait une idée », du mouron, des impressions. Il suffirait pourtant de rendre cette captation permanente un peu plus consciente pour se rendre compte de la précision des instruments acoustiques avec les lesquels nous naissons, et leur accorder un peu plus d’attention…

Lorsque je professais à tout va, j’adorais voir arriver le sujet du son. C’était un prétexte à découvrir son corps et un univers magique et immatériel. Je commençais par : « S’il vous plaît, maintenant, fermez les yeux!… »

Quand vous fermez les yeux, vos yeux n’indiquent plus à vos oreilles ce que vous devez écouter et entendre. Vous n’attendez plus de sons convenus. Vous entendez  subitement un paysage sonore, avec ses arrière-plans, sa spatialisation et ses imprévus, ses « accidents ».

Les mélomanes écoutent de la musique, les esthètes écoutent du son. Connaissez vous le son de la forêt? Craquement, bruissements, réverbération boisée, moteurs au loin, et le bruissement électrique de la vipère sur l’herbe sèche qui vous fait vous lever d’un bond… Savez vous que chaque forêt a son propre son? Et chaque endroit de chaque forêt aussi? C’est certainement pour cela qu’à certains endroits, à l’ambiance spécialement prenante, les japonais disent qu’il y a un Kami, un esprit, honoré par le Shinto.

Kami.jpgOui, qu’il y ait des endroits avec un esprit, je l’ai entendu. Et autant il y en a de bons, autant il en existe de mauvais qui vont font étrange impression…

Nos oreilles ne nous servent pratiquement plus qu’à la musique. Mais en y pensant, en quoi le fonctionnement de la musique est-il différent de celui du son? La musique n’est qu’une organisation artificielle de sons choisis, créée dans le but d’émouvoir… Elle a ses plans, sa spatialisation. Elle indique, informe… Tout pareil… On pourrait aller jusqu’à dire que la musique est le moyen de plus évolué d’utiliser notre sens le plus archaïque à se mettre en état d’alerte.

Oui, ça me plaît bien, çà… « le moyen de plus évolué d’utiliser notre sens le plus archaïque à se mettre en état d’alerte »…

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :