Cap à l’ouest!

J’ai tou­jours eu un faible pour le Nord. La Bre­tagne ne fait pas ex­cep­tion. Même si les côtes du Sud sont dites plus ac­cueillantes, avec leurs  plages de sable fin in­vi­tant à ne rien faire, et leurs eaux dites plus chaudes, je trouve sur les côtes Nord une ri­gueur et une in­vi­ta­tion à la concen­tra­tion qui me conviennent tout à fait.

Ma Bre­tagne va de Can­cale, la ville aux cent res­tau­rants pri­més, au Faou, pe­tite ville du fond de la rade de Brest où vi­vait mon aïeule Ma­rie-Mar­gue­rite de Ker­naïs, qui monta à Paris faire la bonne et souf­fler mon ar­rière grand-père à sa femme, le Faou, di­sais-je, où la mer se fond dans le conti­nent en d’im­menses va­sières odo­rantes sur les­quelles le pont de pierre se pose en fron­tière entre le ter­restre et le marin.

C’est en al­lant au Faou que j’ai pour la pre­mière fois res­senti ce phé­no­mène étrange. Plus je m’avance vers vers l’Ouest, plus je ju­bile. Au pre­mier pan­neau mar­qué Rennes, le sou­rire me vient, qui s’élar­git jus­qu’à la ju­bi­la­tion au fur et à me­sure que je m’en­fonce dans le gra­nit, les herbes folles, les fo­rêts mys­tiques et les eaux om­ni­pré­sentes, douces ou sa­lées, évi­dentes ou dis­crètes, mais ac­com­pa­gnantes comme un ange gar­dien. À Brest, je suis quasi épi­lep­tique, gon­flé à bloc, comme un set­ter la truffe au vent sur une lande gi­boyeuse : je suis chez moi. Je ne suis pas bre­ton, les bre­tons me le font assez re­mar­quer, mais je sais qu’une par­tie de mon âme est d’ici.

eau.jpg

Cette Bre­tagne, je la vi­site donc, de­puis quelques temps, chaque année, une Bre­tagne à fois, comme à la pe­tite cuillère. Cette année, je suis re­tourné sur la côte du Goëlo, qu’on peut si­tuer comme la côte ro­cheuse qui va de Saint Brieuc à Paim­pol jus­qu’au Trieux, ré­gu­liè­re­ment en­vahi de ma­rées comme au Le­dano, dans les Côtes d’Ar­mor, donc, un peu à droite du gra­nit rose qui ne fait en­core là que poin­ter son mu­seau ru­gueux.

Comme la ber­nique moyenne, quand j’ar­rive sur mon lieu, je me colle sur mon ro­cher et je ne bouge plus que très peu. Et chaque année, le lieu est dif­fé­rent. Je ne réa­lise réel­le­ment qu’en par­tant où je m’étais collé. L’an­née der­nière, en Fi­nis­tère, c’était à Ploues­cat. Cette année, bien que basé à Plou­rivo, c’est à Lo­guivy de la mer que j’ai collé ma coque quasi chi­noise.

chenalloguivy.jpg

L’en­trée du port…

D’abord, c’est le nord du nord des Côtes du Nord. Après, il n’y a que Bré­hat, puis l’An­gle­terre. En­suite, c’est un très joli petit port, où il n’y pas beau­coup de monde, Paim­pol drai­nant la plai­sance et Bré­hat le tou­risme. On y est pei­nard, entre trois goé­lands fu­rieux, oui, ils en ont tou­jours l’air, c’est l’oeil bleu et fixe qui fait ça, et aussi cette pe­tite tache rouge sur le bec, comme une trace de sang, brrr!… et trois ca­ra­paces, deux bu­lots et un vi­vier désaf­fecté.

Cette année, ha­sard du ca­len­drier, nous l’avons vu à marée basse. Sou­vent. Et si le pay­sage est calme, plein, bleu, tran­quille à la haute, à la basse, il sonne tout à fait au­tre­ment…

Loguivy.jpg

À la basse…

 

Loguivy1.jpg

Les li­chens noirs sur les ro­chers donnent le mar­nage…

 

Loguivy2.jpg

La plage, sur­peu­plée ce jour là…

 

Loguivy3.jpg

À sec…

Mais si à Lo­guivy, on se baigne, on fait du kayak, on tente la do­rade près des vi­viers, le soir, re­tour par Paim­pol, le port des pê­cheurs d’Is­lande, dont les nom­breux bis­trots peuvent vous four­nir la crêpe et le cidre ré­pa­ra­teurs et la par­tie pro­fes­sion­nelle des quais des mo­dèles à « pho­tos de ca­len­drier des postes ».

crepe.jpg

Cette lé­gende est-elle réel­le­ment né­ces­saire?…

 

auport1copie.jpg

 

proue.jpg

 

portant.jpg

 

moteur.jpg

 

Auport.jpg

 

Auport3.jpg

 

Auport4.jpg

Autre en­droit que j’aime vrai­ment bien, c’est la grève du Le­dano, une large par­tie plate, sur la rive droite du Trieux, la ri­vière du coin, donc, que la marée haute en­va­hit plus ou moins, chan­geant à chaque fois le pay­sage, dont la gamme varie de coin va­seux en­vahi d’algues à baie an­gé­lique. Cette année, par chance, nous y étions par grandes ma­rées, c’était donc plu­tôt baie an­gé­lique et ro­man­tisme ébou­rif­fant (deux elfes par per­sonne, kor­ri­gan pour les en­fants…).

ledano1.jpg

Le Trieux au Le­dano, par très très haute…

 

Voilà… Le re­tour est dif­fi­cile. On met ses images dans un petit coin de soi, on serre les dents, on grom­melle « Allez, mous­saillon, il faut y aller main­te­nant!, et cap à l’est, vers la pous­sière, la rouille, la crasse et la sur­po­pu­la­tion. On s’ac­cro­chera à la barre coûte que coûte en ser­rant les dents en at­ten­dant de re­ve­nir au port, le vrai, celui de coeur. Et ça tombe bien : cette année, je n’at­tends pas long­temps, j’y re­tourne à la fin du mois! Faut ab­so­lu­ment que j’ap­prenne à ma­nier une voile! Et ça risque d’être une vraie aven­ture!

lichen.jpg

Ma Breizh!…

, le 5 août 2013

25 com­men­taires
1)

Evrik
05.08.2013 à 00:21

C’est qu’il ar­ri­ve­rait à me col­ler la boule au ventre par son ly­risme le Mo­dane !

Je suis bre­ton… St-Brieuc, Paim­pol, Lé­zar­drieux…

(Sou­pir) Je vis à l’an­née dans les Py­ré­nées. C’est beau aussi. Mais l’eau, l’odeur de la mer, les cor­dages, le bor­del sur le pont des ba­teaux, le cri des “mouettes”, la bas­cule des ma­rées… tout cela me manque.

Et la photo de la crêpe en gros plan… C’est du sa­disme !

2)

Roger Bau­det
05.08.2013 à 10:12

Eh bien moi, j’y suis! Au­jour­d’hui, à Ca­ma­ret (le bout du bout de la pointe bre­tonne), cela souffle mé­chant. De­main, les cieux se­ront plus pro­pices et, sur mon voi­lier, je poin­te­rai l’étrave vers le Nord, en di­rec­tion de l’Aber­wrac’h, sans ou­blier, au pas­sage, de jeter un coup d’oeil sur Mo­lène et Oues­sant.

Mo­dane, si, à Brest, tu es déjà épi­lep­tique (j’es­père que tu as fait un tour du côté de “Crabe Mar­teau” un bouge in­con­tour­nable ins­tallé sur le quai du port de com­merce), quand, comme moi, tu pren­dras la mer pour aller outre, tu risques bien la crise car­diaque! Merci pour cette su­perbe Hu­meur.

3)

Mo­dane
05.08.2013 à 12:46

Tu postes une photo? C’est dur à ap­prendre la voile?

4)

Fran­çois Cuneo
05.08.2013 à 12:47

Çest vrai que ça fait envie!

Cela dit, je sors de la pis­cine, tout près de Vé­rone, c’est pas mal non plus.

Et puis il y a le Wi-fi sur la chaise longue, juste par­fait pour lire et com­men­ter Cuk avec l’iPad, en plein so­leil

Même que j’ar­rive à lire l’écran!

Quel pied cet iPad mini!!

Allez, bonnes va­cances à toutes et tous!

5)

dj­trance
05.08.2013 à 13:05

C’est le pied mais ça trans­mets le mes­sage 2x 😛

La bre­ton­nie, j’adore, je vais avoir l’oc­ca­sion au mois de sep­tembre d’y aller, au moins une se­maine. Par contre, le lieu, je ne sau­rais en­core…

Merci pour le billet, Mo­dane! 🙂

6)

mff
05.08.2013 à 13:43

La Bre­tagne c’est une autre France et la men­ta­lité y es dif­fé­rente 🙂

j'aime vraiment très beaucoup :)

Un peu loin pour les pas fana de la voi­ture :(((((((((((((((

En sep­tembre peut être j’y re­tour­ne­rais …peut-être

Merci pour ton poste

7)

Laurent Vera
05.08.2013 à 14:36

J’adore la Bre­tagne, nous avons passé 15 jours à Plou­gas­nou vers la baie de Mor­laix en 2010, c’était vrai­ment bien. Et n’ou­blions pas les fa­meux fes­ti­vals Bre­tons, (vieilles char­rues , Route du rock, 3 élé­phants, Bout du Monde…). Un es­prit fes­ti­val que l’on re­trouve ra­re­ment au­jour­d’hui.

8)

Roger Bau­det
05.08.2013 à 14:47

Pour Mo­dane, la voile en pointe Bre­tagne, ce n’est pas vrai­ment pour les dé­bu­tants, mais on peu com­men­cer plus simple 🙂 Pour les pho­tos, je ne sais pas les mettre en com­men­taire, mais je peux faire une pe­tite Hu­meur la des­sus. J’ai juste peur d’at­ti­rer avec ça trop de monde dans mon havre de paix!

9)

Sa­luki
05.08.2013 à 15:22

J’ai juste peur d’at­ti­rer avec ça trop de monde

Qui ne risque rien n’a pas gran­d’chose !

mode hu­mour ON \
Ce n’est pas digne de l’es­prit de par­tage qui règne chez cuk : même le pa­tron te donne deux (posts) pour un (clic).
mode hu­mour OFF \

EDIT : Ici, en Cham­pagne, le bru­mi­sa­teur s’im­pose au­jour­d’hui.

Mo­dane
05.08.2013 à 16:39

tout près de Vé­rone

Fais mes ami­tiés aux fa­milles Ca­pu­let et Mon­taigu si tu les vois! Peux-tu leur de­man­der si les pe­tits vont mieux?

Mo­dane
05.08.2013 à 16:40

Evrik : Dé­solé!… 😉 Ce pays me sub­jugue!

yperg
05.08.2013 à 21:13

Le Goëlo c’est chez moi 🙂 J’y ha­bite et je suis sou­vent en mer pour ma pas­sion, la pêche du bar La­brax­Goelo Le Le­dano j’y ai pêché et c’est un en­droit à part, peu fré­quenté, en­core sau­vage… A+ chez nous

Mo­dane
05.08.2013 à 23:24

C’est à toi, la­brax­goelo? Une ques­tion : ça s’at­trape du bord, le bar, ou il faut avoir un ba­teau et trai­ner l’ap­pât?

mff
06.08.2013 à 12:26

J’ai plein de pho­to­ssssssssssss de Bre­tagne cailloux épaves cieux etc……. et je compte bien dé­cou­vrir de nou­veaux en­droits de ca­rac­tère et si cela se trouve quelques per­sonnes de Cuk pour­rons me faire connaître des en­droits fan­tas­tique

Mo­dane
06.08.2013 à 12:38

Abers?

Tré­guier?

mff
06.08.2013 à 12:48

tiens …d’en bas sur l’autre rive face ri­vière par temps GROS nuages = clic 😉

PS: et com­ment mets-t-on le lien avec la photo qui se trouve sur Drop­Box?

Merci

Mo­dane
06.08.2013 à 22:41

Bonne ques­tion, parce que je croyais sa­voir, et puis non…

Màj : Mettre la photo dans le dos­sier Drop­Box “pu­blic”

Co­pier le lien (clic droit/co­pier le lien pu­blic)

Aller dans les Cuk’s Com­men­taires > image/col­ler/pu­blier

At­ten­tion à la taille, les com­men­taires ne re­sizent pas!

zit
07.08.2013 à 14:18

C’est un scan­dale ! en­core du pu­bli­re­por­tage sur cuk !

Je veux bien y pas­ser quelques jours, tous frais payés par l’of­fice de tou­risme pour faire toute la vé­rité sur le vrai goût des crêpes, des huitres et du cidre…

z (rien sur les pe­tites côtes à grim­pouiller à vélo ? je ré­pêêêêêêêêêêête : pasque des fois, c’est bien raide dans le coin, ja­mais long­temps, mais…)

PS : rien à voir, mais, pour les ama­teur de bon rock, ce soir, Fi­re­wa­ter passe au Gla­zart, porte de la Vil­lette, et c’est gra­tuit ! évi­dem­ment, que j’y se­rais ;o)

Mo­dane
07.08.2013 à 14:57

Fcuk! Ça s’est vu! J’avoue : je tra­vaille au Syn­di­cat d’Ini­tia­tive de Plou­rivo!

Mo­dane
07.08.2013 à 22:10

Tu choi­sis “image”
Ça t’af­fiche ceci dans le com­men­taire : 
Tu sé­lec­tionnes http://​adresse.​gif, en gar­dant bien les points d’ex­cla­ma­tion, et tu rem­places par ton adresse d’image à dif­fu­ser.
C.Q.F.D.
Très belle photo! 🙂

Mo­dane
07.08.2013 à 22:17

C’est bien à Me­ne­ham qu’on trouve le poste de garde dis­si­mulé, in­vi­sible, dans un amas d’énormes ro­chers, non?

yperg
08.08.2013 à 19:58

@mo­dane, La­brax­goelo c’est mon blog 😉 Le bar se pêche en ba­teau dans l’Ar­chi­pel de Bré­hat et du bord dans l’es­tuaire du Treux. Amic

mff
08.08.2013 à 22:45

Merci Mo­dame 🙂

J’es­saie de nou­veau

Oui pour le post dans les pierres, mais pas vrai­ment in­vi­sible. la photo est à re­tra­vailler mais je suis si…..​paresseuse 😉

mff
08.08.2013 à 22:46

Ah voilà en sommes il faut tout en­le­ver et gar­der que les points d’ex­cla­ma­tion

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :