De la basse, vous dis-je!

Je ne sais pas si c’est une bonne nou­velle, mais je re­prends la basse. Vous l’at­ten­diez tous, bien sûr, je le sa­vais… Mais c’est vrai, j’ai remis les doigts des­sus et et le son m’a piégé, comme une trappe douillette où tom­ber…

C’est vrai aussi que j’ai com­mencé par être bas­siste, il était une fois, pen­dant des an­nées, avant de me perdre un peu.

J’ai com­mencé jeune. À seize ans, j’étais déjà un mu­si­cien aguerri. J’en man­geais, peu, certes, je n’ai ja­mais eu gros apé­tit, ce qui m’ar­ran­geait, mais j’en man­geais. L’époque était à l’aven­ture, et on trou­vait fa­ci­le­ment de quoi jouer, et des groupes sym­pa­thiques.

Puis sont ar­ri­vés les temps désa­gréables où, l’apé­tit aug­men­tant, il a fallu jouer d’autres choses ap­poin­tées. Pas tou­jours in­in­té­res­santes mais ra­re­ment sa­tis­fai­santes. J’ai donc mis ma basse au clou, et là a com­mencé l’er­rance. Nou­veau mé­tier, sa­laires, congés payés, re­traite, as­su­rances so­ciales, un monde de dé­cou­vertes rien que pour moi.

Mais la mu­sique est ainsi : elle ne lâche pas ceux qu’elle a conquis. On ne m’a pas « vu dans le Ver­cors, sau­ter à l’élas­tique… » mais à la Stra­to­cas­ter jouer du Chi­cago Blues. Ou en­core de­vant Logic faire des ar­ran­ge­ments. Trip-ho­per les samples, loo­per un son n’étant pas faire une fausse note.

Des an­nées sont pas­sées, et la sen­sa­tion d’une la­tence, d’un lag, d’un gap s’est af­fir­mée. Une im­pres­sion de creux, de vide, de manque dans une vie par ailleurs bien rem­plie et confor­table.

Et puis la basse… Je l’ai tou­jours trou­vée au mi­lieu de mon che­min. Tou­jours dans mes jambes? Tou­jours là…

ARGAN: Je dis que cette fois, ce se­rait plu­tôt pop-rock.

TOI­NETTE: Vous ne jouez plus de basse?

ARGAN: De la basse?

TOI­NETTE: Oui. Que faites-vous?

ARGAN: Je joue de temps en temps des chan­sons dans ma tête.

TOI­NETTE: Jus­te­ment, de la basse.

ARGAN: Il me semble plu­tôt que j’écris des chan­sons.

TOI­NETTE: À la basse.

ARGAN: J’ai quel­que­fois des ar­ran­ge­ments sym­pas.

TOI­NETTE: À la basse.

ARGAN: Je sens par­fois des ac­cords de piano.

TOI­NETTE: De la basse!

ARGAN: Et quel­que­fois il me prend des riffs dans les doigts, comme si c’était des crampes.

TOI­NETTE: De la basse. Vous avez ap­pé­tit à ce que vous jouez?

ARGAN: Oui, Mon­sieur.

TOI­NETTE: De la basse. Vous aimez à écou­ter un peu de funk?

ARGAN: Oui, Mon­sieur.

TOI­NETTE: De la basse. Il vous prend un petit pas de groove après la bois­son, et vous êtes bien aise de sou­rire?

ARGAN: Oui, Mon­sieur.

TOI­NETTE: De la basse, de la basse, vous dis-je!

(Ex­trait : ti­rade de la basse,  Le Bas­siste Ima­gi­naire)

Et alors?…

Alors, je suis allé sur Google re­gar­der un peu ce qui se fai­sait en Jazz Bass Fen­der. Mon élue… Je vi­site, je com­pare, pfouiouiou qu’est qu’il y en a!… Je re­tourne voir un peu par­tout, je finis sur eBay, je tombe sur celle de mes rêves, à un prix abor­dable. En quatre temps trois mou­ve­ments, j’aborde donc, je prends langue, et j’achète. Voilà : c’est fait!… J’at­tends la li­vrai­son.

 

Jazzbass.jpg
C’est elle…

Le seul pro­blème, c’est que… Plus tard, je vais sur You Tube. Tiens? Un en­cart de pub pour un ma­ga­sin de gui­tares. Eh?!… C’est bien la pre­mière fois que je vois des pubs pour des Jazz Bass Fen­der?!

Je vais sur un autre un de mes sites ha­bi­tuels. Tiens?! Oh! Des Jazz Bass à vendre!… Un autre? Ça alors?! Des Fen­der Jazz Bass!… Des Jazz Bass par­tout! Le monde est en­vahi de Jazz Bass! Bass at­tacks!

Vite! Pomme Q! Et re­pre­nons notre souffle… Que se passe-t-il?… Je le sais main­te­nant : c’est sûr, il y a quel­qu’un qui me sur­veille. Pour me vendre des Basses Fen­der. À chaque fois que j’ouvre ma porte au ré­seau. De­puis ma re­cherche de la basse per­due. Tra­qué!…

La basse! La basse, vous dis-je!… Mais j’y pense… Google search… Et si j’avais cher­ché à ache­ter autre chose, une chose, cette fois, réel­le­ment in­time? Si je m’étais ren­sei­gné sur un sujet sen­sible? Et si Google fai­sait fi­chier com­mun avec je ne sais qui?

Non… Bien sûr que non!… Bien sûr?… Que non?…

, le 16 juin 2010

16 com­men­taires
1)

dj­trance
16.06.2010 à 08:20

Super! Je me ré­jouis d’écou­ter un de tes fu­turs mor­ceaux 🙂

Concer­nant les re­cherches, ils se servent des co­okies pour se sou­ve­nir de tes re­cherches pré­cé­dentes, et de ce fait te pro­po­ser des liens en consé­quent. Gé­né­ra­le­ment, vider les co­okies, hia­to­riques et com­pa­gnie ré­solvent ce “pro­blème”, ou alors ac­ti­ver la na­vi­ga­tion pri­vée!

2)

6ix
16.06.2010 à 08:48

Ar­ticle très sympa, et quel plai­sir ce doit être de re­trou­ver tout le plai­sir et la mo­ti­va­tion né­ces­saire pour re­prendre un ins­tru­ment !

Quant à Google… le but est jus­te­ment de ci­bler ce que veut l’uti­li­sa­teur, et ap­pa­rem­ment, tu en veux, de la basse. 😉

3)

zit
16.06.2010 à 08:51

Ah, moi, c’était les per­cus, recco–recco, guiro, bon­gos, djembe, sourdo… les voi­sins ap­pré­ciaient beau­coup (ils m’ac­com­pa­gnaient, pas très en rythme, il est vrai, en ta­pant du ba­lais sur leur pla­fond ;o).

Puis, j’ai eu le mal­heur d’ache­ter une cuica, vu comme ça, ça a l’air for­mi­dable, non ? mais le pro­blème, c’est que d’une part, ça sonne assez fort, et d’autre part, il est très fa­cile de faire des fausses notes, un peu comme la des­cen­dance d’un saxo­phone et d’un vio­lon­celle… Vous ima­gi­nez ? bin non, c’est bien pire que ça !

Et tout seul, dans ma chambre à as­ti­quer/pin­cer la pe­tite ba­guette, pro­dui­sant des so­no­ri­tés ef­froyables, je n’ai pas tenu long­temps, et je suis passé à la photo…

Mais quand je vois (et en­tends) pas­ser une ba­tu­cada, ça me donne des en­vies de re­tendre la peau de ce petit ins­tru­ment pour les ac­com­pa­gner…

Quand à la basse, Gra­ham Maby est mon chou–chou (grande tour­née des pe­tites salles de France à l’au­tomne de JJ, YAISSSSSE !)…

z (gou­gueule ne veux que ton bien, je ré­pêêêêêêêêête : Aie confiance…)

PS: re­por­tage sur Joe Jack­son à voir di­manche à 17h sur Arte…

4)

fxc 
16.06.2010 à 08:51

dou­ce­ment les basses!!!

5)

Mat­thieu­Q69
16.06.2010 à 09:04

Hello, Selon un mar­chand de sons de Lyon, il y a un grand re­tour aux Pre­ci­sion. Du coup, les jazz bass se re­vendent à la pelle … Sa­lu­ta­tions

6)

Chi­chille
16.06.2010 à 09:12

De mon temps (ou­lala!), on agis­sait «en deux temps trois mou­ve­ments», mais, bon, ques­tion de tempo sans doute… 😉

Quant à Big Bro­ther, il ne passe pas par moi. Enfin, j’es­saie…

7)

Guillôme
16.06.2010 à 11:29

Quant à Big Bro­ther, il ne passe pas par moi. Enfin, j’es­saie…

Mon petit doigt me dit que tu es en IP dy­na­mique chez Neuf, que tu vis en France vrai­sem­bla­ble­ment proche du 92 et qu’il y a de fortes chances que ton ip soit du type 84.97.x.y ou 86.71.x.y…

Big Bro­ther is wat­ching you, mon cher Mi­chel 😉

8)

Chi­chille
16.06.2010 à 11:40

Proche du 92 ? Euh… À com­bien près ?

Mais comme je l’ai dit, j’es­saie…

Bon, di­sons que j’évite l’uti­li­sa­tion de Google, que j’in­ter­dis au­tant que pos­sible les af­fi­chages in­tem­pes­tifs, que je suis les conseils de dj­transe… Mais j’ad­mets que j’uti­lise un té­lé­phone por­table, une carte Na­vigo (à ce sujet quel­qu’un-de-bien-placé m’a af­firmé que, certes, on pou­vait, en théo­rie, sa­voir qui avait pris le métro et où et quand, mais que c’était si lourd et si com­pli­qué que la po­lice y avait re­noncé), deux cartes Visa, que je porte ni faux nez ni fausse mous­tache (donc re­pé­rable par les ca­mé­ras de té­lé­sur­veillance). Bref, ma vie pri­vée est assez pu­blique. Mais ce n’est pas la seule.

Au fait, est-ce quel­qu’un est au cou­rant des aven­tures de Ben­ja­min Bio­lay ?

9)

Guillôme
16.06.2010 à 11:51

Proche du 92 ? Euh… À com­bien près ?

Dans un rayon de 5 km par rap­port à bou­logne billan­court je dirai ^^, j’ai bon?

une carte Na­vigo

Moi j’ai choisi la carte Na­vigo Dé­cou­verte . Tu la paies 5 Eur mais pas be­soin de pré­lè­ve­ment au­to­ma­tique, pas be­soin de don­ner son iden­tité… Bref, Na­vigo Dé­cou­verte c’est la ver­sion ano­nyme im­po­sée par la CNIL du Pass Na­vigo 😉

A de­man­der à un gui­chet Ratp, bien en­tendu ils évitent d’en faire la pub 😉

Chi­chille
16.06.2010 à 12:01

Pour Bou­logne, ah, non ! c’est un peu court, jeune homme ! comme di­sait l’autre.

Pour Na­vigo Dé­cou­verte, la per­sonne-bien-pla­cée dont à la­quelle que je cau­sais pré­cé­dem­ment m’a af­fir­mée que je pou­vais faire l’éco­no­mie de mes 5 euros, pré­ci­sé­ment parce que les don­nées four­nies par les Na­vigo or­di­naires étaient trop com­pli­quées à uti­li­ser.

406
16.06.2010 à 13:40

sur­ement en­core des co­okies cri­teo chez toi. c’est une vé­ri­table plaie, ce truc.

Sa­luki
16.06.2010 à 16:10

J’ai déjà posé la ques­tion, mais n’ai point eu de ré­ponse.

Na­guère, il fut donné un “truc” gé­nial : ver­rouiller un fi­chier, l’hé­ber­geur de co­okies de sa­fari. Une fois que l’on a les co­okies de cuk, voire de sa banque…, on ver­rouille. Tous les co­okies entrent, tu quittes Sa­fari et ne res­tent que les co­okies que tu as ac­cepté avant ver­rouillage.

J’ai perdu ce ré­glage quand j’ai mis à jour soit le sys­tème soit Sa­fari et …je suis en manque.

Quant à la basse, quel bon­heur !

Fran­çois Cuneo
16.06.2010 à 16:25

Je dis tou­jours que si j’avais dû re­faire ma vie mu­si­ca­le­ment, j’au­rais fait de la basse.

La bat­te­rie c’est bien, mais c’est chiant à ran­ger. La basse, pouf, tu la mets dans sa housse et elle est belle.

Et puis on dit tou­jours que le bas­siste est le plus con du groupe après le bat­teur. Donc je se­rais monté so­cia­le­ment…

Dites, j’ai fait pas mal de vio­lon. C’est vrai qu’un vio­lo­niste peut jouer de la basse très fa­ci­le­ment?

Chi­chille
16.06.2010 à 16:28

Pour le ran­ge­ment, l’har­mo­nica c’est pas mal.

Mo­dane
16.06.2010 à 19:41

Et puis, c’est bien connu : les chan­teuses sortent avec les gui­ta­ristes, mais rentrent avec les bas­sistes!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :